RASSEMBLEMENT EN SOLIDARITÉ AVEC LES MUTINES DU GUATEMALA ET LEURS FAMILLES

niunamenosvivasnosqueremos

 

Le 7 mars 2017, plusieurs filles prisonnières dans le centre d’hébergement pour mineures “Hogar Seguro Virgen de Asunción” essaient de fuguer. Elles fuient les viols, agressions et mauvais traitements qu’elles subissent dans le centre (centre qui “héberge” 700 filles, sachant que sa capacité maximale est de 400 personnes). Malheureusement, elles seront capturées dans la journée et remises au centre, où elle vont être entassées dans une salle en sorte de punition.

Leur seule façon de se faire entendre, brûler un matelas. Les responsables du centre agiront trop tard, et 43 filles (sans compter les blessées graves) vont mourir brûlées.

Voici un extrait de l’appel à rassemblement devant l’ambassade du Guatemala à Paris:

Considérant que le gouvernement de Guatemala, en tant que responsable civil de ces centres de protection pour mineurs, est coupable d’un féminicide institutionnel et complice d’un réseau de traite humaine et d’exploitation sexuelle sur mineurs, considérant que les politiques internationales capitalistes, racistes et sexistes sont responsables de ce système autorisant l’achat et la violence de corps d’enfant et des femmes, considérant que la justice et indivisible: “une injustice commise quelque part est une menace pour la justice dans le monde entier” (Angela Davis).

Nous répondons présente à l’appel des organisations féministes et associations de défense des droits de l’enfance et de l’adolescence pour former une action de mobilisation internationale devant les ambassades du Guatemala du monde entier.

RENDEZ-VOUS MARDI 21 MARS À 18H00 DEVANT L’AMBASSADE DU GUATEMALA À PARIS, AU 2 RUE VILLEBOIS MAREUIL, 75017. MÉTRO ET RER CHARLES DE GAULLE ÉTOILE.